Juillet 2014 : Me voici installée avec mes 3 enfants dans ma toute belle nouvelle maison de la région grenobloise. 

Ca y est, c'est LE nouveau départ. 

Cette maison est juste magnifique. Une vraie maison de gonzesse super occupée seule avec ses 3 enfants. RIEN à faire. Vraiment. Juste poser ses valises. Pas un pet de peinture à faire. Murs blancs, gris, top. Parfaitement à mon goût, hyper neutre, et à la fois super peronalisables. 

Je vais sur un salon à Colmar, je trouve de superbes mugs bibols framboises et gris en bambou... c'est décidé, ma cuisine sera rose et grise! (promis, je vous fais un article dessus ;-) ! ). Ah oui. C'est tout moi au fait ça. Emma. Super fonçeuse, capable de vous soulever une montagne, prête à partir vent du cul dans la plaine sans se soucier de rien, capable de faire une déco de cuisine complète sur la couleur des mugs. Là va falloir vous y habituer, bienvenue sur mon blog!

Je reprends donc. Rien à faire hormis de la déco... Mais ma maison est super évolutive quand même : Un garage à amménager au rez de chausée, un bout de grange qui pourrait devenir une autre chambre d'ami, une salle de bain possible de la chambre de ma choupinette... en gros hyper habitable et super évolutive. Dès que je suis motivée, je fais faire les travaux. 

Et donc, je commence... et c'est là que mon aventure débute!

La première aventure, c'est le puis de lumière de la cuisine. Je demande à un pro. Promis, l'article viendra. En gros, sachez que cela se solde par : 1200 euro perdu, aucun sol ni plafond en verre. Bon, j'ai mes tords. J'apprendrai à être moins confiante la prochaine fois. 

Ah oui. Ca c'est moi aussi. Incorigible confiante, en particulier dans la nature humaine, toujours en train de penser que l'ensemble de la terre est gentille et bienveillante. Bienvenue sur la planète bisounours. 

Sauf qu'il faut que je vous prévienne de suite : Parfois les bisounours se font profondément avoir, pour ne pas dire autre chose... et moi j'aime pas ça!

Mais qu'à cela ne tienne, cela ne m'empêche pas de continuer à y croire, et cela me permet de rire de moi même. Mais parfois aussi ça fait mal... vraiment!

Deuxième aventure : Le garage. Que je veux transformer en chambre / Studio. Et là la seconde erreur : Demander à son petit ami du moment. Et Aillllllllllle... Promis, vous aurez aussi l'article là dessus. 

Troisième aventure... faire prendre le relai par un pro... Troisième grossière erreure... mais là aussi, promis, il y aura un article. En gros... Aiiiiiiiie

Quatrième aventure... se débrouiller seule. Et là c'est le début de tout. 

Du plaisir et du bonheur. des galères et des colères. De la satisfaction et des rires. De la joie, de la confiance en soi. Des tatonnements. Des crises de rire. De colère. De "je suis perdue"

Le début de mes aventures avec la perceuse. De celle avec le bardage... bref, le jour où tout a vraiment commençé. Et là, vraiment, fo que je vous dise qu'en vivant tout ça, bah je me suis dit que je ne devais pas être seule à vivre ça. 

Cette impression terrible que dès qu'on demande des conseils en bricolage, on se retrouve face à des hommes : 

- Soit qui vous font bien comprendre que "si y'a moyen de moyenner, moi je veux bien le faire pour toi. Sinon tu attendras que je sois dispo à la saint glinglin"

- Soit qui ont vite compris que le prix de la journée peut doubler à l'aise, vous n'y conaissez que dalle. 

Quand à ceux qui veulent bien vous expliquer, bah "c'est simple, il suffit de mettre ton tasseaux, de visser et d'être déquerrre, c'est un jeu d'enfant"...

Oui, mais moi je ne sais même pas comment on change le truc qui permet de percer en visseuse... j'y panne que dalle et tous les blogs et les article que je lis ne me disent rien de "bordel, comment on fixe une mèche"... 

Alors me voilà là parmi vous. 

Pour celles qui comme moi n'ont pas fait grand chose de plus dans leur vie de bricoleuse que de monter des meubles ikéa (soit dit en passant vachement bien. Je suis au top pour les meubles ikéas...) Pour celles qui se disent que une perceuse c'est LE truc pour les mecs que le bricolage c'est juste l'himalaya pour une femme. 

Et ben... on va y aller. Ensemble. Pour vous expliquer ce que j'aurais aimé qu'on me montre. Pas à pas. Vraiment. Et je ne suis pas une super bricoleuse. Mais j'essaie... et je me soigne!