Aujourd'hui suite de la fameuse jardinière que j'avais commençé hier et qui a total foiré... Mais le jeu en vaut la chandelle, je dois dire que je ne suis pas peu fière de moi... Artaban c'est un kéké à côté de ce que là moi je ressens. 

Bon, allez, je vous la montre... 

20150406_162945

 

Promis promis, vous aurez bientôt le tuto... Mais franchement, je me suis tellement marrée en le faisant, j'ai tellement ri de moi et de ce que j'allais pouvoir raconter... je pense qu'il y en aura 2. 

Un version "tuto vas y poulette, tu vas y arriver on va le faire pas à pas". Et un autre... "Regarde poulette, tu n'es pas seule, je vais te raconter comment j'ai trop galéré pour le faire. Mais vas y, vraiment c'est trop chouette!. Si j'y suis arrivée, n'importe qui peut le faire!!!!!!. 

Allez. Je vous raconte l'histoire. C'est un couple de copains qui sont passés. J'étais en plein rattrapage de mes bêtises d'hier. Il voit ma première jardinière finie et me dit "ouah... c'est super sympa l'idée du bardage. Par contre il va falloir mettre une bâche à l'intérieur pour préserver ton bois. Tu aurais pu te servir du rebord pour la coincer. Et le rebord qui ressortirait un peu plus et dépasserait ce serait vraiment chouette. 

Et moi, vent du cul dans la plaine... Vas y moumoune c'est trop cool comme idée!

Ah oui... sauf que le gars en question c'est juste un master of master en matière de bricolage... juste il est capable de te faire une maison... C'est la toute toute petite donnée à laquelle je n'avais pas pensé... une paille quoi. 

Donc pour lui, imaginer visser un truc à la one again à une seule main tout en ne voyant rien de ce que tu fais et essayer avec un outil magique, le pifomètre de viser dans l'épaisseur (j'ai bien dit l'épaisseur soit pas beaucoup, vraiment) du bardage c'est juste trop fastoche... Juste moi je n'avais même pas commençé à entrevoir l'éventualité de ce que cela pouvait signifier en terme de mise en oeuvre... 

Alors je ne vous dit que ça... Entre les vis de traviole, les coupes foirées parce que je n'avais pas pensé à la dépassouille de planche, ajouté aux galères habituelles de "je pète le bois", "mon truc au bout de ma visseuse qui se dévisse tout seul et tombe quand je retourne ma visseuse", les plans pourris à la moumoune "c'est pas grave, je vois rattraper le coup... ah ben non c'est juste pire..." J'étais implosée de rire... 

Alors je vous donne juste une petite idée des détails parce que celle là, je crois que cela sera le best of...

Une bâche en plastique que tu mets dans une jardinière et que tu veux visser sur la jardinière, je ne le savais pas mais... ça se perce pas avec un forêt à bois.

Alors quand tu mets ta mèche sur la bâche, figure toi que... c'est la bâche qui s'enroule autour de la mèche... ! 

C'EST PAS GRAVE, Y'A PIRE DANS LA VIE...

Et les plantes vertes elles ne peuvent pas porter plainte en disant que c'est inhumain de les coller dans une jardinière avec laquelle tu as autant galéré!

Hier, en apprenant que j'allais faire un truc en bois, mon frère croyait que je faisais les banquettes dont je rêve sur le bardage. Je lui ai répondu "Ca va pas? Je ne suis pas dingue! Je me contente de mettre en danger la vie des plantes, pas celles des gens qui s'assieront sur les banquettes". Eh ben... je ne pensais pas si bien dire... J'espère que le bambou résistera quand même un peu ;-) !